IDIOT

Photo: Jules Bédard

Entre le spectacle chorégraphique, le concert rock et l'hallucination...

Véritable symbiose entre musique, danse et poésie, IDIOT propose une expérience esthétique inouïe tout en nous plongeant au coeur de la vulnérabilité. IDIOT déploie un univers régi par l’étrangeté, qui met en exergue le caractère absurde de l’existence. Des dizaines d’objets colorés jonchent l’espace, comme autant de vestiges de la quête de sens dans laquelle les interprètes s’engagent, à travers ce monde où rien ne semble cohérent ou juste.  inspirés par la période berlinoise d’Iggy Pop où il côtoie, avec David Bowie, l’avant-garde et les bas-fonds. Sans doute le volet le plus déroutant et émouvant de la trilogie POP.

Créé avec le soutien de nos partenaires: La Chapelle Scènes Contemporaines, Département de danse de l'UQAM, Théâtre Mainline. 

Création - chorégraphie, mise en scène & texte : Helen Simard, en collaboration avec l'équipe

Interprètes: Stacey Désilier, Stephanie Fromentin, Jackie Gallant, Sébastien Provencher, Emmalie Ruest, Roger White, Ted Yates
Texte: Helen Simard et Mathieu Leroux
Aide à la dramaturgie: Mathieu Leroux et George Stamos
Éclairages: Benoit Larivière
Son: Jody Burkholder
Régie de plateau: holly Greco 

Durée : 60 minutes

Entre mon incontrôlable vertige de seulement regarder les artistes danser tout en haut d’un échafaud, mon torse recevant la charge sonore et mes jambes et poings crampés, comme gelés, mal anesthésiés, j’ai encaissé Idiot avec un plaisir qui rappelle celui des enfants qui s’étourdissent sans jamais connaître la nausée. On ne sort pas souvent des théâtres avec l’impression d’avoir reçu de telles injections de stimulants. 

— Sébastien Dulude, Magazine Spirale

C’est cru, c’est direct, c’est brutal et c’est beau. Helen Simard réussit à nous émouvoir et à nous faire rire avec Idiot. Ça donne envie de retomber dans la discographie de Pop et de refaire le monde à notre façon.

— Louis-Philippe Labreche, Le Canal Auditif